Plaisirs de la maison
Publié le - 94 visites -

Rénover une maison ancienne

Amélioration des performances énergétiques, organisation optimale des espaces, ce sont des exemples des avantages procurés par la rénovation d’une maison ancienne. De plus, la rénovation d’une maison ancienne offre une valeur ajoutée en termes de confort et de coûts. C’est-à-dire une diminution des factures et une revalorisation du bien en cas de revente. A part l’intervention d’un professionnel en réhabilitation ou en amelioration des batiments de l’ouest, les propriétaires peuvent effectuer quelques travaux afin de mener à bien la rénovation.

Faire un diagnostic de la maison ancienne

Par diagnostic, on suggère de faire un état des lieux de la maison. Cette étape est nécessaire en vue de définir des objectifs précis et cohérents. Pour ce faire, il faut réaliser un diagnostic complet de la maison sans oublier une quelconque partie. En effet, faites un diagnostic spatial en passant par un diagnostic thermique incluant la menuiserie, la ventilation, l’isolation, le chauffage, le confort, etc. Grâce à cet état des lieux, on dégagera les problèmes rencontrés et les solutions à adopter en fonction du budget de rénovation.

Combien coûte la rénovation d’une maison ancienne

Après avoir effectué un diagnostic de la maison, un cadre de rénovation doit être défini. A votre tour maintenant de chiffrer le projet et le faire rentrer dans votre budget et procéder à des ajustements si besoins. Ensuite vient l’étape du choix de l’artisan. Le choix doit se baser sur la mention RGE (Reconnus Garants de l’environnement). Là encore, il faut passer par plusieurs devis afin d’obtenir le juste prix. Voici un exemple du prix TTC d’une rénovation après avoir réalisé les démarches nécessaires. On a réalisé deux devis auprès de différents artisans sur trois lots: les fenêtres, la VMC-chauffe-eau et l’isolation extérieure. Le premier devis indique respectivement une valeur de 6 100, 1 500 et 15 400€. Tandis que le deuxième varie entre 6 400, 2 400 et 15 700€.